"Le Monde Inverti" de Christopher Priest

Publié le par Livretoi

priest-le-monde-inverti

 

 

Genre : Science Fiction

 

Auteur : Christopher Priest link

 

Note de Livretoi : 6/10

 

Récompense :  Le Monde inverti de Christopher Priest a reçu le prix British Science Fiction en 1975.

 

Pitch :

« J’avais atteint l’âge de 1000 Km » Helward Mann qui vient d’atteindre cet âge vit sur une planète inconnue dans une cité appelée Terre. Cette cité présente l’étrange particularité de se déplacer lentement sur des voies de chemin de fer. Au fur et à mesure de son déplacement, les techniciens de la Guilde des voies retirent les rails situées à l’arrière de la cité pour les placer à l’avant afin de lui permettre de continuer à avancer. Le chemin à suivre est fixé par la Guilde des topographes du futur et le but à atteindre est l’Optimum. De la fuite en avant vers cet Optimum dépend la survie de la cité car celui-ci se déplace continuellement et, plus elle s'en éloigne, plus elle subit d'étranges phénomènes affectant l'espace et le temps. Ainsi, Helward Mann, qui vient d'atteindre l'âge de 1000 Km et qui doit raccompagner trois paysannes dans leur village à l'extérieur de la cité, les voit-il se métamorphoser sous ses yeux, s'étirant en hauteur ou en largeur, tandis que, derrière lui, les ravins se comblent et les montagnes s'aplanissent.

Pourquoi le lire ?

 

Un roman ambitieux et un peu ardu par moments, mais intéressant. J'ai cependant trouvé le rythme un peu mou, cela manque à mon sens de rebondissements. Il faut quand même saluer l'imagination de Christopher Priest, car Le Monde Inverti se démarque vraiment des romans de science fiction habituels.

Publié dans Science Fiction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article